cmjn

PAO libre avec Gimp, Inkscape et Scribus

Astuce, Couleurs

Convertir une image RVB en CMJN

Il est rare de devoir convertir une image RVB en CMJN. Cependant, dans certain cas cela peut être nécessaire, voyons alors comment faire.

Rappel

La PAO avec des logiciels libres nécessite d’adapter sa façon de travailler. Gimp ne gérant pas le CMJN il n’est pas possible de convertir les images dans ce mode avant de les intégrer dans Scribus.
Elles sont donc intégrées en RVB, comme expliqué dans cet article. Ceci n’est pas un problème, au contraire, c’est même le procédé a privilégier car il comporte plusieurs avantages : conservation du gamut étendu des images, possibilité de conversions selon différents profils CMJN, gain de temps car il n’est plus nécessaire de faire chaque conversion en amont…
Seules contraintes du flux RVB :

Ces différents points sont approfondis dans la section Couleurs.

Le choix du PDF/X-1a est indispensable pour assurer la conversion CMJN, cependant il ne gère pas les transparences. Si votre document comporte des transparences vous devez utiliser la norme /X-4.
Mais problème, cette norme autorise l’intégration d’images RVB et les garde donc dans ce mode lors de l’export. La solution, les convertir avant en CMJN…

La solution

Il parait évident que ce n’est pas Gimp qui va nous être utile ici (l’utilisation du greffon separate+ n’est pas une solution pertinente). Le seul logiciel capable de gérer le CMJN est Scribus, c’est donc par lui que passe la solution.

Voici la manip :

1 – Ouvrir un document vierge, y tracer un cadre image et importer votre image RVB.

Scribus dans Propriétés de l’image / Gestion des couleurs indique le profil de l’image, ici Embedded GIMP built-in sRGB.

2 – Exporter en PDF en choisissant le PDF/X-1a

Choisissez juste PDF/X-1a, laissez toutes les autres options par défaut.

3 – Réouvrir, dans Scribus, le PDF créé, vous pouvez vérifier que le profil de votre image est bien le profil CMJN de sortie.

Le profil de l’image est maintenant ISO Coated v2 300%

4 – A partir de là vous avez plusieurs possibilités :

Bien entendu, cette manipulation n’est utile que si vous êtes obligé de mettre en page des images CMJN, c’est à dire s’il y a des transparences et que vous devez exporter en X-4, sinon il est plus facile et plus rapide de monter vos images en RVB et de suivre la procédure d’export habituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top