cmjn

PAO libre avec Gimp, Inkscape et Scribus

Resolution, Théorie

Images et résolution – La théorie

Souvent la résolution d’image pose pas mal de problèmes à ceux qui débutent. En effet c’est une notion qui, de prime abord, semble assez obscure, essayons de rendre cela plus clair.

3OO ppp ?

L’imprimeur va vous demander afin d’assurer la qualité d’impression des images, que celles ci aient une résolution de 300 dpi / ppp. Même sans trop comprendre ce que ceci signifie on imagine qu’il existe une valeur propre aux images qu’il faut régler à cette valeur. Or ce n’est pas le cas, nous allons voir comment ceci se passe réellement.

Une image bitmap est composée de pixels. Ces pixels forment une mosaïque géométrique rectangulaire ou carré qui permet de reproduire une image. On peut alors définir une taille d’image, elle correspond au nombre de pixels dans la largeur par le nombre de pixels dans la hauteur. Ces valeurs vont êtres primordiales pour nous.

Pour bien comprendre les problématiques de résolution, il faut garder à l’esprit que ce sont les pixels qui vont être transformés en points lors de l’impression. Si votre image à 300 pixels de large vous aurez 300 points imprimés, si elle a 2500 pixels vous aurez 2500 points imprimés.

Cependant, ce qui est indispensable de bien saisir, est que ces points vont couvrir un espace physique sur votre support imprimé plus ou moins importants en fonction de la taille que vous choisissez pour monter votre image.

Le nombre de points divisés par la taille d’utilisation en pouce définit ce qu’on appelle la résolution de l’image. L’unité de résolution est le point par pouce ppp ou, en anglais, dot per inch dpi.

La taille en pouce est égale à la taille en centimètre divisée par 2,5 (Un pouce vaut 2,54 cm mais cette petite approximation facilite le calcul).

Par exemple, si vous montez une image de 1200 pixels de large dans un cadre de 2 pouces de large (environ 5 cm), vous avez donc 1200/2, c’est à dire 600 pixels par pouce pour l’impression de votre image.
Si votre cadre fait 4 pouces (env. 10 cm), votre image a une résolution de 1200/4, 300 ppp.
Si votre cadre fait 8 pouces (env. 20 cm), votre image a alors une résolution de 1200/8, 150 ppp.

La résolution n’est pas une valeur fixe spécifique à l’image, elle peut prendre des valeurs différentes.

La résolution de l’image est déterminée par sa taille d’utilisation.

Plus la taille d’utilisation augmente, plus la résolution baisse et inversement.

Lorsque vous utilisez un cadre qui ne reprends qu’une partie de l’image, ce n’est pas la taille de ce cadre qui détermine la résolution mais bien celle de l’image complète même si elle n’apparaît pas entièrement.

Bonne résolution

L’imprimeur demande que la résolution de vos images soit de 300 ppp. C’est la résolution optimale qui garantie qu’elles seront correctement imprimées.
Si la résolution est supérieure ou égale à 300 ppp, il n’y a pas de problème, le nombre de pixels est suffisant pour garantir la qualité d’impression.

Si la résolution est inférieure à 300 ppp, la qualité des images se dégrade à mesure que la résolution baisse. Elles apparaissent pixelisées et floues.

Détails (1 pouce x 1 pouce) d’une image en 600 ppp, 300 ppp et 150 ppp


Il existe une tolérance et vous pouvez intégrer des images avec une résolution entre 250 ppp et 300 ppp mais sachez qu’en dessous, cela n’est pas conseillé.

Il faut comprendre qu’il n’y a pas d’image qui aurait, a priori, une bonne résolution et d’autres non, TOUTES les images peuvent avoir une résolution de 300 ppp ou plus et donc être imprimées avec une qualité optimale, MAIS pas à n’importe quelle taille.
Cette résolution de 300 ppp impose une taille optimale d’impression qu’il ne faut pas dépasser.

Il en découle que, plus votre image a de pixels, plus vous avez de latitude concernant la taille d’impression.

Une image de 1200 x 1200 pixels aura une taille optimale de 10 x 10 cm, et il est déconseillé de l’utiliser au delà de ces valeurs.
Une image de 3600 x 3600 pixels aura une taille d’impression optimale de 30 x 30 cm, elle pourra être imprimée sur un A4 sans problème (et bien entendu, dans tous les formats plus petits).

Ainsi, vous ne pouvez pas utiliser n’importe qu’elle image à n’importe qu’elle taille.
Par exemple, si vous avez une image de 1000 pixels de large, vous ne pourrez pas l’utiliser pour une couverture A4. Il vous faudra réduire la taille d’utilisation ou obtenir une image avec d’avantage de pixels.
Une troisième solution, mais qui n’est pas forcément idéale, est d’augmenter artificiellement le nombre de pixels de l’image (rééchantillonnage) si celui ci reste modéré. Nous verrons cela dans un prochain article.

Nombre de pixelsTaille optimale d’impression à 300ppp
1200 x 1200 pixels10 x 10 cm
2400 x 2400 pixels20 x 20 cm
3600 x 3600 pixels30 x 30 cm
Exemple de la taille optimale d’impression pour différentes tailles d’images
Il faut éviter de dépasser la taille optimale sous peine de pixeliser l’aspect de l’image.

Nous voyons qu’il est primordial de connaître, la taille optimale d’utilisation qu’offre chaque image et de pouvoir ensuite, lors de son utilisation, contrôler sa résolution. Les logiciels que nous utilisons vont nous permettre de connaître ses informations et réaliser ses opérations facilement. C’est l’objet du prochain article. La résolution d’images dans la pratique.

Ce qu’il faut retenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top