cmjn

PAO libre avec Gimp, Inkscape et Scribus

Pratique, Principes de base

Quels articles pour commencer ?

Comme je l’indique dans l’introduction, le but de ce site est de vous accompagner dans la réalisation de documents imprimés. Que vous utilisiez des logiciels libres ou propriétaires, les contraintes de l’impression professionnelle étant les mêmes, les notions à appliquer et les procédés à mettre en place sont identiques.

L’article Créer des documents imprimables avec les logiciels libres liste ces différentes contraintes et présente le flux de création adapté aux logiciels libres.

Le fait que Gimp ne gère pas le CMJN détermine une autre stratégie de conversion des images.
L’article Modes RVB et CMJN en pratique présente la procédure à adopter.

Dans Gimp, travailler des images RVB destinées à l’impression, nécessite de simuler leur rendu CMJN à l’écran pour se rendre compte du rendu imprimé. Pour cela il est indispensable de mettre en place la gestion des couleurs.
Réglage de la gestion des couleurs dans Gimp

La gestion des couleurs est également indispensable dans Scribus. Elle permet de visualiser les documents tel qu’ils seront imprimés et gère également l’incorporation des profils lors de l’export PDF.
Réglage de la gestion des couleurs dans Scribus

Votre écran étant le seul support permettant de contrôler les documents, et en particulier leurs couleurs, il est nécessaire, si possible, de le calibrer pour contrecarrer toute dérive de teintes.
Un écran calibré et une gestion des couleurs correctement réglée garantissent leur rendu entre l’écran et l’impression.
Calibrer son écran

Une fois votre écran calibré et la gestion des couleurs réglée et activée dans les différents logiciels vous pouvez commencer à travailler.

Deux points importants lors de la mise en page de vos documents dans Scribus.

Premièrement, à la création du document, il faut définir un fond perdu. Il permet de positionner des éléments aux bords de vos documents. L’article Fond perdu et repères expose le principe et détaille les réglages.

Deuxièmement, vous devez veiller à ce que vos images soient toutes utilisées dans une résolution correcte – c’est à dire au minimum de 300 points par pouce. Ce contrôle est détaillé dans Images et résolution – La pratique
La notion de résolution étant un point essentiel mais souvent mal compris, il est intéressant de revoir le principe dans l’article Images et résolution – La théorie

Une fois votre document complètement monté, il vous faut l’exporter en PDF avant de l’envoyer à l’imprimeur.
Cette étape est cruciale et vous devez choisir les bonnes options pour générer un PDF conforme aux attentes de l’imprimeur et garantir ainsi, la qualité et l’intégrité de votre document.
Ces différents réglages sont détaillés dans Exporter un PDF d’impression depuis Scribus

En tant que débutant ou si vous voulez approfondir certaines notions vous pouvez également lire les articles :

Reproduire les couleurs – Modes RVB et CMJN

Etre sûr du rendu des couleurs – Espaces colorimétriques et profils ICC

Images et résolution – La théorie

L’objectif de ces premiers articles est de vous permettre d’appréhender les notions indispensables de la PAO et leurs mises en pratique dans les différents logiciels afin que vous puisiez mener un premier projet de A à Z.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top